Recherche en cours
Veuillez patienter
Thèse

LABIDI, Zineb
épouse ALI-BENALI
Le Discours de l'essai de langue française en Algérie : mises en crise et possibles devenirs (1833-1962)
 
Lieu : Aix-Marseille 1,
Directeur de thèse : Anne ROCHE,
Année : 1998
Pages : 359 p.
Type : Thèse - DNR
Première inscription pour les thèses : Edité en 1999 aux Presses Universitaires du Septentrion à Lille. ISBN : 2284015352

Notations :

Résumé:<BR>L'étude porte sur un ensemble d'essais publiés par des Algériens pendant toute la durée de la présence française. Dès l880, la résistance-dialogue est jalonnée par des textes où se fait entendre une voix particulière, entre réitération et revendication pour la collectivité. Ils demandent plus de justice, un peu d'égalité, des écoles et des routes et un allègement des charges (impôts, sanctions collectives) pour leurs coréligionaires. Les thèmes traités sont la religion, la langue arabe, la femme, l'école, la libre circulation dans les forêts. Ils tracent ainsi les lieux d'une résistance symbolique.<BR>1930 marque la naissance du discours nationalitaire et des revendications plus radicales. La fin de la colonisation est envisagée et clairement énoncée. La césure de 1945 est suivie par une remontée dans l'histoire et l'élaboration des ancêtres-résistants : ABDELKADER et JUGURTHA. <BR>La guerre de libération voit peu d'essais. Les textes de FANON et de LACHERAF, s'ils partent du discours colonial sont déjà tournés vers l'après 1962. Ils analysent le processus en cours et lancent les premières dénonciations des détournements de la révolution. Leur discours n'est plus tourné vers l'Autre, mais vers l'intérieur de leur société. Déjà se dessine la figure de l'intellectuel d'après l'indépendance : marqué par la vigilance, son discours est toujours iconoclaste.<BR>Par ailleurs, l' étude de l'essai féminin a été mise à part et déborde 1962, pour montrer la continuité d'une écriture particulière